L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Équarrissoir : utilité et usage dans les métiers du bois ?

Bonjour les amateurs d'outils et catalogues anciens,

Tout est dans le titre et les deux photos ci-dessous.
Dans quel cas et pour quoi faire un se sert d'un équarrissoir ?
Charpente, menuiserie... ?
J'imagine qu'il y a une histoire de trou dans l'affaire...

On retrouve aussi cet outil ici.

Euh, à celui ou celle qui me répond que cela sert à équarrir, je préviens: la réponse ne me suffit pas ! 😉

Bon, en même temps que je pose ma question, je refais des recherches.
Voici ce que j'ai pu trouver dans l'Encyclopédie:

Equarrir un trou, parmi les Horlogers​​, signifie l’aggrandir en y passant un équarrissoir. Voyez Equarrissoir. (T)​​

EQUARRISSOIR, s. m. outil d’Horlogerie​, espece de broche d’acier trempé, un peu en pointe, qui a plusieurs pans ou faces égales, & dont ils se servent pour croître les trous. Le nombre des pans d’un équarrissoir n’est pas toûjours le même ; on en fait depuis quatre jusqu’à six pans : plus ils ont de faces, plus ils rendent ronds les trous que l’on croît ; mais aussi ils les croissent fort lentement, leurs quarres ou angles devenant alors peu aigus : moins ils en ont, plus au contraire ils les croissent vîte ; mais aussi moins ils les rendent ronds. Les meilleurs sont ordinairement à cinq pans. Voyez la figure 38, Pl. XIV. d’Horlog. qui représente un équarrissoir à cinq faces. Cet outil est emmanché d’un manche de bois, garni d’un virolle de cuivre comme celui d’une lime. (T)

Ok pour l'horlogerie, masi dans les métiers du bois, quand en a-t-on besoin ? Pour quoi faire ?

dneis
( Modifié )

Je rajoute les équarrissoirs que j'ai trouvé dans le catalogue des Forges de Vulcain de 1912, dans le fascicule n°4 "outillage pour le travail du bois".

On trouve aussi des équarrissoirs dans le fascicule n°2 "outillage mécanique", à côté des alésoirs.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

6 réponses

2
dependancesbois

Ça fait penser aux alésoirs et (je découvre en même temps ) les lousses de luthier.
Peut-être une piste sur la fonction.

fab83
( Modifié )

à priori tout est dit dans la doc de dependancesbois son origine et ses utilisations j'imagine assez bien qu'une fois à l'ère de la chignoles ne subsister principalement que les alésoirs coniques
en gros même utilisation que dans le métal ou on perce et ensuite on vient chercher la précision avec un alésoir
après à priori la différence entre un alésoir et un équarrisoir se joue dans l'angle de coupe dixit un site d'horlogeie alors je dirait qu'ils ont la même fonction mais que l'équarrissoir est plus bourrin
en gros sa sert à agrandir un trou ou à lui donner une forme conique

Anthropovergnat

une lousse de luthier n'est jamais qu'un alésoir dédié à l'ajustage des trous de chevilles 😉

dneis

Ok, mais alors dans quelles situations a-t-on besoin d'ajuster le diamètre d'un trou ?

fab83

dans le domaine de la précision comme l'horlogerie une mèche sert à forer et un alésoir à atteindre la côte du trou voulue en gros si tu vise un trou de 6mm tu perce avec une mèche de 5.5 puis tu donne un coup d'alésoir à 6mm et là tu est précis sur toute la profondeur du trou dans beaucoup d'application on ne laisse jamais un trou brut de foret l'état de surface est pourri le trou n'est pas régulier ...
après pour le bois j'imagine que sa permet d'ébavuré le perçage ou l'agrandir juste de se qu'il faut pour rentrer

David Marmilloud

En mécanique de précision il est très difficile d'aligner à quelques microns deux paires de trous (ou plus). Du coup l'astuce consiste à pré-percer des trous dans un diamètre inférieur à l'alésage final (0,2 mm en dessous par exemple), puis à aligner les pièces pour qu'elles réalisent leur fonction, à les maintenir dans cette position pour réaléser ensemble les paires de trous. La goupille conique permet un usinage plus facile,éventuellement sans fraiseuse car l'outil est guidé dans le pré perçage. La goupille tient alors par serrage.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
trente six seb
( Modifié )

Tu as demandé à Justin ??

Il te renverra ici.
Puis .

Donc à première vue, dans les métiers du bois on s'en sert sur le métal.
Mais on se sers bien de pièces sen métal du style pentures, charnières, gonds, etc...

Sinon, ça peut te servir de pointe carrée.

😜

Mis à jour
etiennedesthuilliers

bonjour, je suis honoré que l'on cite des ouvrage auxquels j'ai participé
il me reste 2500 fiches concernant les mots cités par georges cartannaz pour effectuer la relecture de son livre , il est vrai que l auteur a oublié les remerciements concernant la relecture

dneis
( Modifié )

Merci trente six seb ! Je n'ai pas pensé aller voir Justin Storck.
En fonction des métiers, alésoirs et équarrissoir sont vraiment des outils différents. Cf. la réponse de Marmouille .

Remarque intéressante, le menuisier est amené à utiliser de la quincaillerie métallique...

trente six seb
( Modifié )

etiennedesthuilliers je ne savais pas que le livre de Georges Cartannaz était une réactualisation du Dictionnaire de Justin Storck.

Et pourtant, c'est noté en bas de la page d'accueil. justinstorck.free.fr/

Tant que je vous tient, le livre auquel vous avez participé contient-il les gravures originales de J Storck ?

C'est un livre (enfin le site, je ne possède pas le livre papier) que je vais régulièrement consulter. Et je ne dirai pas non à une édition ancienne !
Ni à la nouvelle.

dneis moi non plus, c'est en cherchant autre chose que ça m'a fait tilt.

trente six seb
( Modifié )

André Jacob en parle aussi.
Les équariffoirs (fig 15 planche 320) font des morceaux d'acier trempé, à fix ou huit pans, affûtes biens à vifs, lefquels fervent à grandir & à évafer les trous déjà percés.
page 942 Le menuifier ébéniste

A chaque fois que je lis du Roubo dans le texte, je l'imagine en train de zozoter avec un cheveu sur la langue... 😁

dneis
( Modifié )

Haha, bien joué, je n'ai pas cherché dans le Roubo.
Lien vers la planche 320 en question, et le texte associé.

Je vais donc lire cette partie du "menuisier ébéniste" !

Moi aussi ,j'ai l'impression d'avoir un cheveux sur la langue, même en lisant dans ma tête. Mais on s'y fait bien finalement.

trente six seb
( Modifié )

dneis je suis à la recherche d'informations sur les établis et je suis tombé dessus en le feuilletant.
J'avais beaucoup de mal avec ces f et sinalement on f'y sait très bien. Fa m'étonne moi même.

dneis
( Modifié )

trente six seb pour être précis, ce ne ſont pas des "f" mais des S longs.

trente six seb
( Modifié )

Oui je sais mais je n'en ai pas sur mon clavier ! 😜

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
David Marmilloud
( Modifié )

En mécanique, l'alésoir et l’équarrissoir ont pour fonction d'apporter de la précision dimensionnelle et géométrique à un trous.
L’alésoir est un outil coupant qui ôte un copeau de matière alors que l’équarrissoir à plutôt tendance à repousser la matière ou à l'arracher.
L'alésoir est un outil de forme qui donne sa dimension au trou usiné alors que l’équarrissoir permet à l'usager d'intervenir sur le diamètre en l’enfonçant plus profondément du fait de sa conicité.
En microtechnique c'est utile car les jeux entre les éléments mobiles sont de quelques microns et c'est la combinaison de tous les jeux d'un mécanisme qui en assure son fonctionnement. Lorsque l'horloger met au point son mouvement, il équilibre ces jeux. Il n'a donc pas vraiment besoin de maitriser la dimension exacte du trou, au contraire il a besoin de la souplesse d'utilisation de l’équarrissoir qui lui permet de répartir les jeux manuellement dans tout le système.

C'est bien joli, mais ça ne répond pas à la question de l'utilisation dans les métiers du bois...

Mis à jour
dneis
( Modifié )

Merci Marmouille ! C'est bien expliqué et intéressant.
A vrai dire, mon utilisation des alésoirs est peu courante ;) mais je vois bien la différence entre alésoir et équarrissoir.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
et monsieur est exigent il veut des détails
equarissoire outil qui sert a équarrir, outil utilisé pour agrandir un trou en serrurerie la section n 'est pas carrée mais polygonale et pointue an menuiserie outil qui sert a équarrir les mortaises
sorte de ciseau
je me sert d' équarrissoir pour emmancher certains outil a queue carré comme cela j ai un trous conique
pour aider le passage d'un boulon jappy sur une porte tôlée cet outil a un nom mais vous pouvez l' utiliser a votre guise faute d' équarrissoire je prend une pointe carré
une fois qu'on possède cet outil il est facile de lui trouver une utilité
ED

dneis
( Modifié )

Merci beaucoup etiennedesthuilliers ! Oui c'est vrai, je suis exigeant, il faut dire que cet outil m'intriguait au plus haut point depuis que je l'avais vu dans un lot d'outil que j'ai loupé...

Équarrir les mortaises... C'est à dire les agrandir légèrement quand elles sont débouchantes ? Je ne suis pas certain de bien cerner cette utilisation.

etiennedesthuilliers

bonjour lorsque l' on fait des mortaise par perçage on peut soit arrondir le tenon soit équarrir la mortaise , soit avec bédane soit avec un outil a équarrir qui n est pas celui présenté
ED

dneis

Serait-ce donc alors l'outil que l'on retrouve dans cette ancienne question ?

trente six seb

Questions ubsidiaire, quel est cet objet avec l'écrou papilon entre les deux équerres d'onglet ?

etiennedesthuilliers
( Modifié )

trente six seb bonjour
l identification des outils représente un interrogatoire ou un concours ?
que gagne t'on
il s'agit d'une tracette outil bien connu de ceux qui trace des pièces qui sorte de l'ordinaire il y a un modèle à crayon les mécaniciens le nomme trusquin et on s'en sert sur un marbre ou une surface plane dite de référence

dneis
( Modifié )

etiennedesthuilliers je reviens sur cet outil à équarrir les mortaises. S'agirait-il alors de celui ci (gouge carrée à tête) ?

Outil de charron il me semble.

etiennedesthuilliers
( Modifié )

dneis pourquoi de charron je travaille avec un outil ayant la même fonction en menuiserie
etienne

trente six seb
( Modifié )
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
AdrienC
( Modifié )

Est-ce qu'on se rapprocherais de l'outil rénové et utilisé dans cette vidéo?

C'est sur la chaîne de Stavros Gakos, il l'utilise pour aléser deux trous dans deux pièces de laiton et les sertir ensemble ensuite.

Si j'ai pu apporter un peu de contribution... 😊

Mis à jour
dependancesbois
( Modifié )

En tout cas ça ressemble à une bonne réponse !
Il est super fort du claquement de doigt lui !!!!

Anthropovergnat

oui,je me demande où il a appris cette technique !

dependancesbois
( Modifié )

Anthropovergnat avec Mimie Mathy !

AdrienC

Je trouve aussi, si tu connaissais pas, je pense que sa chaîne te plaira!

dneis

Oui, je connais bien. Il est prolifique en rabots et ne manque pas d'astuces ! J'avais vu la vidéo.
Mais il s'en sert pour le métal, pas pour le bois...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
L'Ecorce du Sycomore
( Modifié )

Je me disais que c’était peut être l’ancêtre de la fraise?

Mis à jour
dneis
( Modifié )

Merci L'Ecorce du Sycomore !
J'ai un doute, je pense que la fraise existe depuis longtemps aussi...

L'Ecorce du Sycomore

Je n’étais sûr de rien, je suis maintenant sûr du contraire! ^^

etiennedesthuilliers
( Modifié )

des bois je suppose
ED

Anthropovergnat

Fallait la ramener, celle-là ! 😄

David Marmilloud
( Modifié )

Plutôt l’ancêtre de l’alésoir. Les deux servent à améliorer la précision dimensionnelle et géométrique d'un trou.
L’équarrissoir à tendance à repousser/arracher la matière alors que l'alésoir coupe un copeau.
L'alésoir est généralement un outil de forme qui donne au trou le diamètre exact de l'outil. L’équarrissoir quant à lui permet d'ajuster manuellement le diamètre du trou en fonction de la profondeur à laquelle on l'utilise (car il est conique).
En horlogerie on va chercher quelques microns de jeu entre les pièces et un équilibre entre tous les jeux du mécanisme. Cette opération nécessite une mise au point manuelle très technique. L’équarrissoir offre à l'horloger la souplesse du geste manuel au détriment d'une valeur de dimensionnelle qui n'a plus vraiment de sens dans un ensemble complet.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
416 vues
6 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation