23 réponses
par CaptainWood38 il y a 3 jours
Thom38
( Modifié )

Bonjour,
Affut'Alpe à Moirans sont au top.

Bonne soirée,
Thomas

Mis à jour
par jipilupo il y a 7 mois
Thom38
( Modifié )

Pour le placage des chants, j'utilise des serre-joints dormants et je colle les chants 2 à 2 (environ 70ml pour ma cuisine).
Les chants à plaquer sont l'un contre l'autre au milieu pour profiter de la rigidité des panneaux.
Il faut mettre des cales (environ 1mm) sous les panneaux afin que les chants puissent dépasser dessous et dessus.

De la D3 pour que la prise soit relativement rapide...

Bon courage, c'est assez long ;-)

Mis à jour
par Jacky28 il y a 8 mois
Thom38

Bonjour Jacky28

Je suis un ancien possesseur de cette machine (vendue il y a 2 mois).
Si des fois je peux t'aider...

Thomas.

Thom38
( Modifié )

Bonjour,

J'ai reçu il y a peu une KF700 (scie/toupie).
Le bâti de la machine fait bien 1m sans compter les manivelles de monte et baisse (le rail ne dépasse pas du bâti).
Mais le bâti a l'air constitué de 2 parties:

  • sur l'avant, un gros bloc bien rigide d'environ 80 cm de large.
  • et il me semble boulonné à l'arrière, un caisson en tôle de 19 cm de large qui sert "juste" de support pour soutenir l'extension de table en tôle.

Donc ça serait démontable?
A peut-être faire confirmer par le vendeur?

Mis à jour
Thom38

Bonjour tperonnet ,

C'est comme ça que j'ai fait pour mes portes coulissantes (pas suspendues mais sur roulettes).
Pour le moment, rien à signaler 😇

Thom38

Bonjour,

J'ai été confronté au même problème que toi. Sans compter les problèmes de rejet, au moindre décalage de la pièce de bois du guide, la morsure de la lame sera visible...

J'ai utilisé une solution que proposait Boris.
J'en suis plutôt comptant. Et ne pas avoir les mains qui passe derrière la lame, c'est bien.

Bonne journée,
Thomas.

Thom38
( Modifié )

Bonjour,

C'est sûr que c'est un vrai problème le colmatage de la chaussette. Même après nettoyage soigneux à l'aspirateur, il suffit de 10min de travail à la scie pour devoir recommencer. Sans compter le très faible niveau de filtration, les poumons de ne doivent pas trop aimer 😱
Je vais adapter un sac filtrant classe M de chez Felder avec décolmatage mécanique (commande en cours de négo) pour voir... Le seul que j'ai trouvé qui parle de filtrer les particules de 1µm. Chez Holtzprofi, c'est 3µm et surface de filtrage bien plus faible (=colmatage plus fréquent et donc plus de perte de charge?).
Un cylone, ça ne résout pas les problèmes de particules fines, sauf si on recrache l'air dehors...
J'habite à côté de Grenoble. Il faisait -4° ce matin, alors cracher l'air dehors 🤒

En tout cas le sujet m'intéresse fort aussi.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonjour,

Moi je fais comme ça.
C'est plutôt rapide et efficace s'il n'y a pas trop à reprendre = ne pas trop attendre entre 2 affûtages 😁
Sinon, c'est l'affûteur de temps en temps (quand j'y vais pour une lame de scie par exemple)...

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonsoir glaude,

Je viens de retrouver une de tes questions sur le sujet (pour le coup, c'est 120 volumes ou 35% si j'ai bien compris) 😋

Je n'ai que de l'eau oxygénée à 12% de chez Castomerlin, et ça ne fonctionnait pas sur du frêne bien jauni par le temps (des pieds de chaise commencés il y 10 ans au moins...).

Donc en suivant les bons conseils de bernardrebout, après avoir étalé l'H²O² au pinceau, j'ai ensuite étalé de l'ammoniac dilué avec de l'eau. Et là, au miracle, ça éclaircit vraiment le bois.

Par contre, il reste des traces de "jus un peu jaune"...
Est-ce qu'un passage avec de l'alcool à vernir pourrait améliorer ça? Ou repasser de l'eau oxygénée pure?

Merci,
Thomas.

Voilà le "avant/après":

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Tu as aussi l'excellente formation de José que j'ai suivie ;-)

Bonne journée,
Thomas

Mis à jour
Thom38
( Modifié )
Meilleure réponse

Bonsoir,
J'ai eu le même problème que toi (j'ai un Déom 4).
Après un démarrage d'enfer, le feu se calme, voir s'arrête avant la fin et il reste des copeaux non brûlés à l'opposé de l'arrivée d'air.

Pour remédier au problème je place quelques fines buches (diamètre de ~5cm) au fond du poêle avant de tasser les copeaux dessus. 2 avantages:

  • ça permet à l'air de passer sous les copeaux compressés = combustion complète.
  • à la fin de la combustion, il reste des braises qui permettent de relancer le feu avec quelques buches/chutes de bois.

En espérant que ça puisse t'aider.

PS: sur ta photo, il me semble qu'il n'y a pas de cendre sous la grille au fond du poêle. Du coup de l'air peut passer par la trappe d'évacuation de la cendre = combustion dure à gérer. Déom conseille de mettre de la cendre ou du sable. Et ça fonctionne beaucoup mieux.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonjour Alban

Je vais chez Affut'alpe à Moirans (pas loin de chez toi).
Ils font un super travail pour un prix très correct. Pour exemple:

  • l'affûtage d'un fer de dégau en 310 est à 2,6 HT.
  • dans mon souvenir, c'est environ 0,3 HT la dent pour lame de scie carbure.

affutalpe.com/

J'en avais un autre sur SMH, mais plus cher pour un résultat pas toujours top... Je n'avais pas réussi à me couper avec un fer fraichement affûté avec celui-là 😇

Bonne journée,
Thomas.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonjour steve94

Je viens de voir ta question.
J'ai attaqué mes caissons de cuisine avec le même choix que toi, du CP peuplier de 18 (je n'ai pas trouvé de 22) avec les chants visibles plaqués en chêne (3,5mm déligné sur quartier pour que ça soit plus "discret"). Je me suis aussi très largement inspiré du pas à pas de Boris 😇
Une fois vernis, c'est bien plus joli que du stratifié je trouve, mais ça se mérite (ponçage, vernis, égrenage, vernis...).

Pour la 1ère question, solution 2.

Je n'ai pas mis de fond pour les caissons avec tiroir (juste 1 traverse en haut et en bas de 90mm de haut pour contreventer), mais dans les 2 angles (cuisine en U), les fonds sont en CP 18 (structure et contreventement).
Pour les caissons avec fond visible, CP de 10 vissé par l'arrière.

Pour les tiroirs, je vais utiliser de l'érable sycomore bien blanc comme le peuplier. Côtés prévu à 14mm d'épaisseur. Les côtés de tiroir vont avoir une rainure pour le fond en CP de 10 (ça permet de cacher la coulisse). Pour la face et le fond, pas de rainure, le CP de 10 sera vissé par dessous, puis façade rapportée.

Pour l'assemblage (je n'ai pas de lamelleuse), j'ai utilisé des dominos de 8mm collés + vis. Pour les vis, du 45x4,5, car en 4mm certaines ont foiré. C'est super costaud. Je dirais que des lamelles bois c'est bien?
Pour aligner les pièces au collage, j'ai commencé par du à peu près en tapotant avec un maillet... C'est pas top, j'ai un peu de désaffleure sur le 1er caisson (chant déjà vernis à refaire 😱). Pour les suivants, je force le bon positionnement avec 1 ou 2 serre-joints, puis vissage et ça bouge plus!

Pour les plinthes, 100mm de haut reculées de 45 mm. J'ai pris des pieds/vérins en plastique sur lesquels je pourrai clipser les plinthes.

Bonne réalisation,
Thomas.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonjour Mickael17
Comme c'est une huile, elle ne devrait pas relever les fibres (ça arrive quand tu appliques une teinte ou une finition à l'eau).

Surtout sur du noyer, j'aime bien finir au racloir (après un bon ponçage) et lustrer avec une poignée de copeaux (du rabot). En frottant énergiquement, le bois devient satiné (le plus gros du travail pour un bon rendu est fait 😁). Utilise une lumière rasante pour t'assurer de l’homogénéité du résultat (et qu'il ne reste plus de traces de ponçage de grain antérieur/rayures). J'applique ensuite l'huile de tung réchauffée au bain Marie, puis après quelques minutes, j'enlève le surplus au chiffon.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonsoir,
Ca m'arrive aussi des fois lorsque la chaussette de filtration de l'aspi est colmatée (c'est très souvent fait 😢).

J'ai un aspi à peine plus vaillant que le tien de 1400m3/h.
Pour que ça se passe bien:

  • décolmatage du filtre avant chaque séance de rabotage (et obligatoire après l'utilisation de la scie à format qui génère beaucoup de sciure = pas bon)
  • je place l'aspi au plus prêt du combiné pour avoir un tuyau de 100mm de 1,5m au plus.

C'est bien la galère. Pour remédier à ça, je commence la réalisation d'un cyclone avec évacuation de l'air à l'extérieur (au moins à la belle saison) et le bon dimensionnement des conduites pour limiter au max les pertes de charges.

Mig a écrit 2 très bons tutos sur le sujet...

Mis à jour