10 réponses
Thom38
( Modifié )

Bonjour Mickael17
Comme c'est une huile, elle ne devrait pas relever les fibres (ça arrive quand tu appliques une teinte ou une finition à l'eau).

Surtout sur du noyer, j'aime bien finir au racloir (après un bon ponçage) et lustrer avec une poignée de copeaux (du rabot). En frottant énergiquement, le bois devient satiné (le plus gros du travail pour un bon rendu est fait 😁). Utilise une lumière rasante pour t'assurer de l’homogénéité du résultat (et qu'il ne reste plus de traces de ponçage de grain antérieur/rayures). J'applique ensuite l'huile de tung réchauffée au bain Marie, puis après quelques minutes, j'enlève le surplus au chiffon.

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Bonsoir,
Ca m'arrive aussi des fois lorsque la chaussette de filtration de l'aspi est colmatée (c'est très souvent fait 😢).

J'ai un aspi à peine plus vaillant que le tien de 1400m3/h.
Pour que ça se passe bien:

  • décolmatage du filtre avant chaque séance de rabotage (et obligatoire après l'utilisation de la scie à format qui génère beaucoup de sciure = pas bon)
  • je place l'aspi au plus prêt du combiné pour avoir un tuyau de 100mm de 1,5m au plus.

C'est bien la galère. Pour remédier à ça, je commence la réalisation d'un cyclone avec évacuation de l'air à l'extérieur (au moins à la belle saison) et le bon dimensionnement des conduites pour limiter au max les pertes de charges.

Mig a écrit 2 très bons tutos sur le sujet...

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Salut Ara
Je viens de trouver ça
manutan.fr/fr/...l-droit-a024014

Mais je ne trouve pas d'écrou avec le même filetage...

Mis à jour
Thom38
( Modifié )

Salut José,

Je bute sur la fin (environ 50' pour en arriver là) 😢
J'ai mon pied, les cannelures gainées, mais quand je fais "intersections des faces", il ne se passe rien. Le cylindre gainé du pied n'a pas les arrêtes d'intersection...

Donc pas moyen de dégager les cannelures sans effacer le pied!

La peur de réussir 😋

Mis à jour
par Yam il y a 5 mois
Thom38

Bonjour,
Le conseil qui ressort souvent, c'est "colle à prise lente" pour avoir le temps...
Ca signifie vinylique classe D2 qui ne résiste pas trop à l'humidité contre vinylique à prise rapide classe D3 qui résiste bien mieux à l'humidité.

C'est un critère important aussi?
J'ai eu la mauvaise expérience d'avoir coller avec une D2 un placage "massif" de 3mm sur une table basse de salon où on mange dessus régulièrement (= des verres d'eau qui se renversent 😱). Ben les lames sont partiellement décollées et le plateau est à refaire...

Dans l'idéal, D3 quand le collage va aller vite et D2 quand on n'a pas trop le choix/pas de risque d'avoir de l'humidité?

Thom38

Bonjour,

J'ai un cadre de ponçage sur ma Festool.
Je trouve que la limitation de passe n'est pas le plus "utile" (quoique, en remplaçant les patins en poil de brosse par des patins rigides, tu peux calibrer du placage par exemple). Le gros avantage je trouve, c'est qu'il n'y plus le risque que la ponceuse se cabre si par mégarde tu coinces le câble. Si ça arrive, le cylindre qui entraîne la bande rentre vite de 1-2 mm (et ta belle surface toute plane...).
C'est d'autant plus intéressant pour poncer un parquet je trouve, car tu vas travailler dans une position inconfortable ;-)

par Tom29 il y a 6 mois
Thom38

Bonjour,
Si tu ne veux pas investir dans une règle rectifiée, dresse 2 bois plus long que la table d'entrée à la varlope en même temps comme pour faire du panneautage. Si le joint ne laisse pas passer de lumière, tu n'es pas loin du centième... Mais à ce niveau de précision, le bois bouge très vite (il est mort mais encore bien vivant 😋). A reprendre souvent donc!

J'ai eu le même problème que toi sur ma Lurem CB310 (en bien pire). L'hypothèse pour la déformation, c'est que les tables en fonte n'ont pas été recuites avant surfaçage...
Je ne vois pas bien comment 10mm de fonte plus le nervurage dessous peut "plier" lors d'un déménagement?

N'ayant pas trouvé de pro qui puisse les surfacer, ça m'a pris 2-3 jours d'huile de coude (juste pour les tables de dégau). Ma galère est résumée dans ce pas à pas.

lairdubois.fr/...icle_4379_modal

Thom38
( Modifié )

A moi aussi il manque une 3ème voire une 4ème main 😢
Que pensez-vous des serre-joints à mords parallèles type Bessey/Piher? Ca ne serait pas une solution un peu idéale??? Vue la surface de serrage,ça ne devrait pas marquer, ça tient tout seul sur l'établi...
machines-a-boi...e_serrage-30_cm
Je me pose la question parce que je dois investir...

Ou en réaliser???
youtube.com/wa...h?v=jSFWjRN_NL8

Mis à jour
Thom38

Bonjour,

Je confirme, l'essayer c'est l'adopter 😋

Si je ne dis pas de bêtise, étuver le noyer permet de foncer l'aubier. La différence de teinte devient alors bien moins flagrante (mais ça ne rajoute pas le veinage contrasté)... Pour une partie plus discrète du meuble, ça le fait bien.

Thom38
( Modifié )

Bonjour Lithium,

Il y a pas mal d'année, en 2004, j'étais aussi dans ton cas. Je me suis acheté un combi neuf Lurem parce que je voulais faire du meuble et ne pas m'embêter avec la mécanique.
Avec le recul et à part exception, je ne me souviens pas avoir acheté une machine qui soit utilisable (avec précision) directement sortie d'usine.
Mon combiné, est actuellement inutilisable car toutes les tables, surement pas recuites avant usinage, sont déformées (1 mm sur la table d'entrée de la dégau, 0,4 sur celle de sortie). La scie ne donne pas de belle coupe, le rail alu est pas d'aplomb! Je me suis lancé dans sa restauration...
Tout ça pour dire que pour être un bon menuisier/ébéniste, il faut des machines réglées au top. Et que par la force des choses, il faut aussi devenir un bon mécanicien pour savoir faire tous ces réglages, changer de fers...

Bon je suis passé chez un revendeur Minimax, et elles m'ont fait rêver ces machines...

Bonne fin de weekend,
Thomas.

Mis à jour