L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

48 réponses
ced21

salut,
je plussoie sur Mike0411 pour Fusion360.
Après vu que c'est pour de la découpe laser donc juste du 2D, tu trouves des softs gratuits de CAO limité au 2D: Solidedge de Siemens dans sa version gratuite ou LibreCAD en Opensource.
En tuto vidéo (et en français):

ced21

bonsoir,
personnellement, je ponce, j'aspire, je passe un coup de chiffon humidifié ce qui offre 2 avantages 1/ "coller" la poussière et donc l'enlever 2/ redresser les fibres du bois. Je donne un 2ème coup de ponçage fin (genre égrainage au 320) et coup de chiffon sec pour finir le dépoussiérage.
A noter que le coup du chiffon humidifié marche aussi pour nettoyer un placo avant peinture.

ced21

effectivement, le CP de peuplier c'est tendre... Donc pour un bureau ça risque de marquer.
Si tu veux rester sur cette essence, je partirais sur minimum 3 couches de vitrificateur pour augmenter sa résistance + utilisation d'un sous-main à l'usage (je recycle pour ce faire les vieux calendriers du boulot)

ced21

bonjour,
pour les chants d'une étagère en CP de peuplier et peinte, j'ai utilisé, avec succès, la méthode présentée par Diomédéa pour les chants de MDF (en gros, ponçage, masticage, vernis, ponçage, peinture). Tu trouveras la description de sa méthode sur Métabricoleur ou Copains des Copeaux.

ced21

bonjour,
je ne possède pas d'imprimante 3D mais je suis le sujet d'assez près et j'en utilise au boulot.
Sur mon conseil, 2 collègues se sont offerts une Ender 3 et en sont très satisfaits.
Dans la gamme de prix supérieurs, la Prusa i3 a une excellente réputation, tu trouveras si besoin assistance et avis sur le site Métabricoleur que tu connais peut être.
Dans la gamme de prix encore supérieurs, Ultimaker a très bonne cote.
Au vu de ton besoin, je préconiserais Ender 3 ou Creality. Ce sont des machines de très bonne réputation et tu trouveras aide et assistance sur de nombreux forums francophones (et si besoin des tutos pour d'éventuelles améliorations et upgrade).
Pour la partie CAO, je crois que tu maitrises Sketchup. Pour ce que j'en sais, ce n'est pas l'optimum pour faire des CAO de pièces à imprimer mais il semble toutefois qu'avec les bons plugins et une construction soignée du modèle, on arrive à faire des impressions tout à fait correcte.
Si tu est prêt à "affronter" de nouveaux logiciels, Fusion360 ou Freecad devrait te permettre de faire des CAO plus "propres" pour une impression 3D.
Dernier point: Kentaro a parlé de coller à l'acétone mais ça ne marche que pour les pièces imprimées en 3D (et pas seulement les pièces imprimées: ttes pièces en ABS se recollent avec bonheur à l'acétone, ma poignée de souffleur à feuilles est réparée ainsi depuis 3 saisons). Hors l'impression 3D d'ABS est non seulement "pointue" à maitriser (donc pas idéalement pour débuter) mais dégage en plus des composés toxiques (donc nécessite ventilation et idéalement une enceinte fermée). Je te conseille plutôt de débuter avec le matériau standard qu'est le PLA (il a aussi je crois son solvant, moins connu que l'ABS et que je ne retrouve pas, qui te permettra de coller tes éléments). Si tu as besoin d'aller ensuite sur des matériaux plus performants, le PETG a la cote.
Bonne continuation!

ced21

bonjour,
j'habite une maison ossature bois construite il y a 6 ans de ça et équipé d'un balcon sur poteau en façade sud.
j'ai eu la bonne idée de traiter les poteaux avant que le charpentier ne les dresse, j'ai eu la mauvaise idée de suivre un mauvais conseil et de les traiter à l'huile de lin + térébenthine.
Résultat: au bout de 2~3 ans, l'ensemble de la poutraison du balcon avait noirci (et non pas grisé), à contrario du bardage (douglas traité au saturateur en usine).
Pour remédier au problème et pouvoir appliquer un saturateur identique au bardage, j'ai du: passer un déshuileur (produit basique), passer un dégriseur (acide, nécessaire pour neutraliser le déshuileur en plus de son action dégrissaillement) avant de pouvoir appliquer le saturateur.
Le tout sur les poutres en place (poutre faitière à 7m du sol...), avec protection des murs (bardés) et des menuiseries (aluminium donc ne faisant pas bon ménage avec les produits basiques); brossage répété de chaque produit à la brosse en chiendent et avec gants de protection jusqu'au coude (en plein été, sympa). Ce fut sportif & scabreux et celui qui m'avait préconisé l'huile de lin a du avoir pendant plusieurs jours des sifflements d'oreilles.
L'action du déshuileur seul a quasiment suffit à rendre au bois sa teinte naturelle en "l'expurgeant" de l'huile de lin qui avait formé une pellicule noire en surface du bois.
A noter que je n'ai pas pensé à protéger les pieds de poteaux en métal galvanisé et que les produits ont eu raison du zinc de protection (leur mettre un coup de rustol fait partie de ma liste de travaux en retard).

Bref et pour résumé: huile de lin en extérieur = mauvaise idée

ced21

bonsoir,
je connais celui là: dijonbeaunemag...ydroalcoolique/
mais c'est pas sur un forum.

ced21
Meilleure réponse

bonjour,
voici les mesures prises sur ma 636:

  • 1ère photo: 30.6cm
  • 2ème photo: 27cm
  • cote entre support arbre rouges: 29.3cm

Ça va te faire un beau bestiau à imprimer! tu as quoi comme machine?

bonne journée

ced21

bonjour,
pour ce qui est du panneau mural type french cleat, je pense que tout a été dit.
En rangement type "bac", j'ai noté dans un coin de ma tête ce type d'installation que je trouve assez pratique mais que je n'ai pas encore eu le temps de réaliser ni de tester donc.
trucsetbricola...30c1d5cfb84.jpg

par alexisbeaugrand il y a 8 mois
ced21

Colle à bois, je tenterai eau chaude ou nettoyeur vapeur (le solvant de la colle est de l'eau et j'ai déjà lu que certains décollaient leur collage bois manqué au décapeur thermique donc en couplant eau et chaleur...)
Par contre, pour le silicone, pas la moindre idée...

ced21

du cognassier?
(je n'ai pas la moindre idée de ce à quoi ressemble le bois du cognassier mais vu que personne ne l'a proposé 😃)

ced21

bonsoir,
j'ai rencontré le même problème sur ma 636, l'application d'un produit de glissement (au nom imprononçable de Silbergleit, mais la paraffine semble aussi très bien marché) a solutionné le problème.
Bonne soirée

par cocoM il y a 8 mois
ced21

sans photo mais au vu de ta description, je pencherais aussi pour une rupture en fatigue.
Comme piste de source des vibrations, tu peux rajouter l'usure des roulements. En vieillissant et avant leur rupture, les roulements génèrent des vibrations, d'ailleurs le suivi et l'analyse des vibrations des roulements (via des accéléromètres) est une des bases de la maintenance prédictive (qui vise via ces mesures de vibrations et leur analyse a identifié le début de fatigue d'un roulement avant sa casse; on arrive même en fonction des vibrations à déterminer si c'est une bille, la piste interne ou externe qui est en train de lâcher).
Le roulement peut paraitre visuellement sain mais ces vibrations (pas forcément audible) de faibles amplitude peuvent augmenter nettement la sollicitation en fatigue de l'arbre et provoquer sa rupture. (j'ai souvenir de ce type de casse sur l'arbre d'entrainement de la pompe d'injection d'un gros moteur diesel marin: largement dimensionné et monté sur plusieurs type de moteur (6 en ligne, V8 et V12) cet arbre ne cassait en fatigue vibratoire que sur un seul type d'architecture.
Je te conseille de monter des roulements neufs lors du montage de ton nouvel axe.

par mod il y a 8 mois
ced21

bonjour,
Globalement, Fartools, c'est du produit sourcé. C'est à dire qu'ils vont faire leur marché en Chine, rencontrent plusieurs fournisseurs (typiquement sur des foires du genre de celles de Canton), réceptionnent des échantillons pour faire des tests et affiner leur choix. Une fois le choix fait, le fournisseur retenu fabrique pour eux, incluant éventuellement des modifications demandées et des options retenues et applique leur étiquette signalétique (généralement, c'est l'acheteur qui vend sous sa marque qui a la responsabilité de l'homologation).
Le niveau des fabricants chinois s'étant globalement élevé, ça ne veut pas dire que les produits Fartools sont de mauvaises qualités, seulement que la conception n'est pas de leur cru.

ced21

bonjour,
j'utilise aussi le CP de peuplier, après avoir vu les créations de Boris avec ce matériau.
Sur ce que j'ai fait, 2 types de finitions utilisées:

  • vernis Blanchon EXP (phase aqueuse) sans teinte et finition mat, en 3 couches (au rouleau) pour une étagère de dressing et une étagère de buanderie intégrant un meuble à chaussures. Pas de commentaires à faire sur la tenue jusqu'à présent. L'avantage que j'ai trouvé à ce vernis c'est un faible impact sur la teinte du bois et la phase aqueuse (inconvénient à celle-çi, les fibres se redressent plus donc plus d'égrainage).
  • peinture pour une étagère avec portes coulissantes pour ma petite dernière, avec la technique "Diomedea" qu'il a décrit tant sur Copains des copeaux que sur Metabricoleur, soit mastic sur les chants et les panneaux (pour obtenir une surface lisse, je ne voulais pas distinguer le relief du bois sous la peinture, encore moins les couches de CP sur les chants), vernis (Blanchon EXP) et peinture.
    Dans ton cas, je te déconseille l'huile de lin, elle va apporter une teinte plus jaune et tu vas perdre ton aspect "bois blanc" et si elle va protéger ton bois des agressions "liquides" elle ne va pas lui apporter de résistance mécanique de surface.
    Il va falloir, je pense, que tu t'orientes soit vers un vernis, soit un vitrificateur (ce dernier sera plus résistant). La difficulté sera de trouver le compromis entre la conservation d'un aspect bois naturel et la résistance.