23 réponses
OPinacle

Et puis respiront le bon air pur de l'atelier, ces belles petites particules en suspension dont nos poumons raffolent.

Le bois c'est saint, allez donc dire ça à ceux qui ont bosser sans protections et en ont payé les conséquences.

Tout est nocif, faut juste savoir se protéger, et surtout, savoir doser.

Je prendrais pas plus de temps pour répondre, je crois que mon pc est alimenté par une centrale nucléaire (tiens, c'est pas nocif l'uranium ?)

OPinacle

J'ai fais mon établi et mon portail en Mélèze de Sibérie.

Très dense..

Plus costaud que du douglas.

Mais comme dis dans le commentaire, si tu ne veux pas de bois exo pour des raisons éthiques, la Sibérie n'est pas plus proche de nous que l'afrique, et les conditions de travail doivent être similaires..

OPinacle

Ca me fait plutôt penser à une pince à avoyer

OPinacle

Yép, j'avais un vieux combi lurem, récupéré chez des amis qui ressemblait à ca (je sais plus le numéro exact). On l'a chargé dans ma voiture à plusieurs avec une rampe. Physique mais ça passe.

Et puis comme je l'ai jamais restauré, une amie est venu le prendre, avec un transpalette et un camion avec hayon. C'est passé tout seul ! Donc théoriquement le transpalette passe dessous, même pas besoin de le mettre sur quoi que ce soit

OPinacle

Pour ajouter à tout cela, je pense qu'un facteur determinant rentre aussi en jeu. Le prix !

Si l'on compare le prix d'un panneau de strat de qualité, avec le prix du bois massif, le massif l'emporte largement.
Pour un artisan, il est plus rentable d'acheter des panneaux et de les travailler, gain de temps et d'argent, le prix du panneau est donc dérisoire pour lui comparé au massif.
Pour l'amateur, son porte-monnaie entre en jeu, et comme il a le temps, il préfère le massif, le temps de corroyage/collage, n'entre pas dans son besoin de rentabilité. Meilleurs sensations avec la matière, porte-feuille allégé pour la matière, le choix est fait.

OPinacle
( Modifié )

Si c'est en douglas, pas besoin de finition !
Il grisera oui, comme tout bois à l'extérieur. Tôt ou tard c'est ce qui arrive, on ne peut que retarder l'échéance..
Après si c'est pour protéger la table de la sauce ou du vin, peut-importe la finition dans tes choix, elle fera le boulot

Mis à jour
OPinacle

A ce prix la, 1ere chose à faire => Vérifier s'il est piqué ou non ! Ce qui est fort probable. J'en ai récupéré quasi 2m3 l'année dernière à un prix encore moindre, mais il était bien piqué. Ca m'a pas empecher de faire de beaux meubles avec, mais plus de chutes + traitement au xylo. Donc bien faire attention à ça.

Pour le rendu de l'orme, quelques exemples :

OPinacle

Moi ils sont dans l'atelier, ouvert au vent et à l'humidité, jamais eu de soucis (je parle pour les domino). Ils sont stockés dans leur cartons d'origine, toujours emballés.

OPinacle

Tout le monde à de bonnes idées en ce moment, non ? C'est le confinement qui fait que vos esprits ne sont plus omnibulés par la routine quotidienne, et que ceux-ci vogue vers de nouveaux rivages ? 😁

OPinacle

Pour la deuxième question :

  • Soit tu te fais une pièce d'essai, et tu teste la bonne hauteur à régler dessus.
  • Ou, quand j'ai pas de pièce d'essai, je prends le domino et le mets sur la pièce pour voir si ça va passer. Au pire, tu peux commencer à fraiser sur 1mm de profondeur et voir comment ça tombe en positionnant ton domino
OPinacle

J'ai du mal avec cette oeuf, me demande pas pourquoi, je trouve qu'il n'y a pas vraiment de rapport avec ce qu'on va trouver dans la rubrique. Même si l'idée et la représentation sont bonnes, pour moi, ça colle pas. Quitte à "créer", je partirai plus sur un arbre qui germe, qu'un oeuf (mais la encore, j'ai des doutes). Ca fait pas beaucoup avancer, mais t'as mon avis 😉

OPinacle

Je dirai que dans un premier temps, tout dépends de la forme de ta poignée et de la préhension que tu as dessus !

OPinacle

Tourillon ?

OPinacle
Meilleure réponse

J'avais l'équivalent de celle que tu montres sur LM en métabo. Je l'ai revendu et me suis acheté une dewalt à la place (la même que Oak ). Plus petite, mais elles offre plus de possibilités une fois mise sur un meuble. La tu peux toujours faire des rallonges, mais t'es vite limité en largeur.

Personnellement il ne me viendrai pas à l'esprit de déligner avec ce genre de scie. Je déligne soit à la ruban, soit à la scie plongeante + rail. Je ne trouve pas sécurisant de pousser un plateau épais, pas droit, sur une scie sur table avec une lame déjà bien sortie. Ca se fait peut-être, mais je m'en tiens à ce que je sais faire.

OPinacle

Je suis confronté au même problème que toi, ça fait un moment qu'il n'y a pas eu 10° dans mon atelier. On fait avec.
Pour le collage, généralement je laisse la colle chez moi (la journée il y fait 20° mais il fait meilleur que dans l'atelier). Et je ne sors la colle que quand j'en ai besoin.
Je laisse aussi beaucoup, beaucoup plus longtemps les serres joint et selon le temps ça m'arrive aussi d'utiliser un petit radiateur soufflant, au minimum, que je laisse tourner 15-20min histoire que la colle prenne un peu.

Tout ça n'est que de la bidouille, aucune idée quant à savoir si ça fonctionne vraiment. Mais sur tout ce que j'ai fais depuis octobre/novembre, aucun soucis de décollage à déplorer.