L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

320 réponses
bernardrebout
( Modifié )
Meilleure réponse

Salut
Il y a différends produits de maquillage,
Les cires colorées, les gommes laques, et tous les mastics aux granulomètries diverses que tu peut également teinter avec des colorants spécifiques.
Ce qui est determinant c'est l'état de surface final de l'objet à retoucher aujourd'hui les meubles ont plutôt une finition matte ( c'est la mode ) et des couleurs claires en utilisant une cire tu risque d'avoir un petit spot "brillant cire" dans un voisinage mat. En lumière rasante ça va attirer l'oeil, et la règle ( enfin celle que j'ai utilisé pendant des décennies) c'est d'utiliser un ton légèrement plus foncé que le fond ,sinon tu auras une marque claire disgracieuse et anormale alors qu'une petite marque plus sombre sur du bois c'est normal.
Si tu utilises des cires , il faut toujours en mettre en excès et attendre le total refroidissement à cause du retrait et ensuite tu enlèves l'excès avec une petite spatule en bois ( taillée en sifflet) , bois sur bois ça ne raye pas!
Sur les meubles vernis au tampon , j'utilisais le bâtons de gomme laque colorée.
Tu n'es pas obliger d'acheter toute la panoplie des couleurs, certaines ne seront jamais utilisées. une bonne maison pour tous produits ébénisterie, lustrerie etc , c'est
produits-dugay.fr/
J'ai eu une période où je fabriquais mes cires colorées , mes batons de gomme laque de toutes teintes.
Le plus pratique pour fondre ces batons , c'est le fer à souder instantané!

Mis à jour
bernardrebout
( Modifié )

Oui Sylvain, depuis Juillet 1996 dans le Bouvet N° 59 ! on était jeunes et beaux!!

Mis à jour
bernardrebout
( Modifié )

Je crois que tu peux trouver ton bonheur chez SauterShop, je les connais bien(monsieur et mme Sauter), des gens sérieux qui fabriquent également leurs propres produits.
Le site est dans les fournisseurs.
sautershop.de/fraesen/
youtu.be/uEg_FR7zjj0

Mis à jour
bernardrebout

Je travaille très souvent en pliage à 45 ° pour des assemblages parfaits à 90 et serrés au ruban adhésif, depuis belle lurette je n'utilise plus de fraise à 90 pour une simple raison , c'est qu'avec une scie sous table et une lame( coupe fine) parfaitement inclinée à 45 ° tu n'a pas de limite d'épaisseur et le fait de travailler avec le guide parallèle tu peux faire cela au kilomètre et très rapidement.
Quand je réalise du pliage à continuité de veinage et sans coupe apparente j'utilise une fraise à 90, pointue ( pas comme celle de la photo) et je laisse 0,5 à 1 mm de bois avant pliage ( la colle dans le pli ramollit les fibres) et le pliage est parfait et sans coupe apparente et le ruban adhésif large est utilisé comme serre joint.

bernardrebout

Je pense qu'il s'agit de carton" bulle " très utilisé en encadrement et effectivement que l'on peut trancher au cutter contrairement à l'isorel et autres medium de fine épaisseur qui eux sont trop durs.
On le trouve dans plusieurs épaisseurs et plusieurs qualités dans les magasins de loisirs créatifs et fournitures pour encadreur.

par Stefano il y a 1 mois
bernardrebout
Meilleure réponse

Hello,
La colle d'os :

  • C'est la moins bonne des colles animales parmi lesquelles dans l'ordre croissant de qualité, la colle de nerf, la colle de peau de lapin et de lièvre, les colles de poissons et la super colle de poisson "salianski" ( colle de vessie d'esturgeon Russe à 460 euros le kilos en 2015)
    Les colles de base comme l'os , la peau de lapin donnent des colles dont les qualités adhésives varient avec l'origine des matières premières et bien sûr cela a une incidence sur le prix et les odeurs pendant la cuisson.
    La colle d'os ayant une élasticité faible , avec l'âge, la sécheresse de l'environnement et le type de bois utilisé peut s'avérer cassante et on lui adjoint une certaine quantité de colle de nerf pour en améliorer les propriétés.
    La colle de peau de lapin est supéreiure aux précédentes et on peut la charger en blanc de meudon pour les apprêts en dorure et l'utiliser également pour la peinture aux pigments ( indécapable aux décapex)
    Pour chauffer le bois ( strié au rabot à dents,) avant application de la colle , je passe généreusement le fer à repasser et l'échange thermique est largement meilleur et plus efficace qu'au décapeur thermique qui est moins performant dans la durée.
    J'utilise également des plaques en inox et en alu chauffées que je pose sur les surfaces avant application de la colle.
    Pour la colle je n'utilise que des pinceaux à ficelle.
    Pour fondre et maintenir au chaud, j'ai un réchaud fabriqué avec un variateur , une ampoule de 100 watt et une boîte de conserve de 750ml, le tout dans un ensemble en contreplaqué;
    Je ne mesure jamais la température, je le fais à l'expérience!
    Bon amusement
bernardrebout
Meilleure réponse

Ni huile de lin, ni huile confusément appelée huile de teck, en fait c'est huile pour teck.
Téléphone chez Oleobois, ils ont d'excellents produits et conseils leurs produits sont elaborés en fonction des utilisations visées.
J'achète certains de mes produits de base chez eux;
Une piscine ce n'est pas un bateau, il y a du chlore, du brome, de l'oxygène actif en fonction du système de traitement de l'eau utilisé et cela peut créer des problèmes .
Tu leur pose la question et sois vigilant sur l'application ( le produit souvent n'est pas le souci, c'est l'application et les conditions d'application)

bernardrebout

Le ponçage est en cours et le sapin va reprendre sa couleur d'origine, tu veux le griser, hum
Faire croire à du chêne, tout d'abord s'il y a une fenêtre avec lumière exposition sud qui donne sur cet escalier, le sapin va se croire à la plage et va bronzer sous les actions des rayons ultra violets, cela prends trois semaines environ et comme la lumière sera toujours au même endroit, il ne bronzera pas régulièrement et le grisé sera jaune paille.
Je pense qu'en GSB tu trouveras un vitrificateur grand passage dans des tons gris ( a tester avant comme toujours) et regardes également si le produit resiste au UV, c'est mieux sinon le fond jauniras et le rendu sera décevant.
Bon amusement

par Tomsk il y a 1 mois
bernardrebout

Je dirais que c'est un fauteuil de bureau d'époque restauration, le bois me paraît être de l'acajou, mais bon comme de tous temps on a parfois imiter des bois rares ou chers avec des bois ressemblants et effectivement le merisier fait partie de ceux là.
A cette époque, de ce que j'ai vu en restauration , les bois était bichromatés ( au bichromate de potassium) qui oxydait le bois en lui conférant la teinte dite acajou.
En passant le fauteuil au vernis gomme laque après un nettoyage ( pas un ponçage à blanc ) à l'alcool et laine d'acier fine ) on peut lui redonner sa patine d'autrefois.
Surtout ne pas passer d'huile, le bois foncerait et prendrait une couleur non souhaitée.
Suis-je clair!

bernardrebout

Ce n'est pas une teinte, juste une peinture blanche dont le ton a été rompu( un peu salis) avec une petite quantité de marron, comme cela se faisait tout seul avec les anciennes peintures blanches à l'huile de lin qui jaunissaient par oxydation des acides gras.
Ici le travail est simpliste, il n'y a pas d'utilisation de patine à ombrer dans les creux, juste un essayage avec un chiffon tendu en bout de doigt dans le peinture fraiche et et qui fait ressortir le fond en contraste, l'utilisation de laine d'acier aurait créer des " enlevés " moins fins!
On peut utiliser différends système et différentes techniques , tout dépend de la solidité que l'on souhaite avoir en décor.
Quelques photos de finitions qui ont 37 ans , les boiseries sont sont agglomérés pour les fonds, les panneaux en Ctp de 5mm,les moulures en sapin de gsb, le papier peint est réalisé sur papier à affiches à l'aérographe, le haut des colonnes est en plâtre.
Le tout peint en acrylique, avec des effets d'ombres et lumières, les dégradés sont blaireautés et les ombrages en creux mis en évidence à l'essuyé. L'ensemble est réalisé avec la technique des glacis ( superposition de couche fines de couleurs différentes) la protection est vernie en mat très légèrement satiné.

bernardrebout

Avant de dire que l'on a un problème avec une fraise et sa pince:

  • La 1ere chose à vérifier:
    On dévisse complétement l'écrou de serrage et on extrait la pince , cette manip doit s'effectuer sans difficultés majeures.
    Ensuite si on insère une fraise supposée être du diamètre 8mm dans la pince diamètre 8mm ( entre les doigts , pas montée dans la machine) , je suis prêt à parier que cela fonctionne .
    Ensuite on remonte tout ce petit monde dans la machine tout en introduisant la fraise jusqu'à la distance de sécurité , marquée V au laser sur les fraises actuelles.
    Petit rappel , comme son nom l'indique affleureuse c'est pour affleurer, l'utiliser en défonceuse et s'étonner qu'elle chauffe , c'est pas surprenant...dans ce cas faire des petites passes.
    Boisenformes décrit bien la phase de serrage et desserage , qui se passent chacune en 2 étapes.
    Mettre une goutte de lubrifiant genre WD 40 , surtout si votre atelier est dans une cave ne nuira pas du tout , bien au contraire.
bernardrebout

Si tu as des fraises sérieuses , normalement la vitesse de rotation maxi est indiquée ( gravée au laser dessus) ainsi que la limite de dépassement de la pince de serrage.
Pour faire simple la vitesse de rotation d'une fraise de petit diamètre donnera avec le calcul adéquat une vitesse de coupe linéaire , et tu comprends facilement que cette vitesse linéaire de coupe identique sur une fraise de diamètre supérieure nécessitera une vitesse de rotation inférieure. Par expérience avec une fraise de 10, je tourne à vitesse maximum et je ne laisse pas la machine sans déplacement ( sinon caramélisation garantie)
Concernant la profondeur de coupe ( ou plongée) si la fraise à une longueur de taille courte , la plongée sera limitée à la partie coupante de la fraise même si la défonceuse peut descendre davantage.
De toute façon c'est mieux de fraiser en descendant progressivement en réalisant plusieurs passages surtout quand on débute!

bernardrebout

Chat alors , du Pitchpin frelaté!
Petite explication du pourquoi de l(odeur de l'urine de chat:

-L'odeur de l'urine
L'urine de chat, en particulier celle des chats mâles, contient la phéromone 3-mercapto-3-méthylbutan-1-ol (MMB), c'est ce composé qui donne à l'urine cette odeur spécifique. La félinine et le MMB sont synthétisés dans l'urine à partir du 3-méthylbutanol-cystéinylglycine (3-MBCG) par la peptidase cauxine. La félinine est ensuite dégradée lentement dans le MMB volatil.

Pour faire simple en ponçant tu a élevé localement la température du bois et réveillé les odeurs du type 3 mercapto , pour les neutraliser j'utiliserais du vinaigre blanc , l'acide acétique du vinaigre blanc va décomposer les phéromones et s'évaporer sans laisser de trace sur le bois, contrairement au bicarbonate de soude ,qui lui , est un sel donc va revenir après évaporation de l'eau sous forme de sel donc de taches blanches.
A ce propos je vois souvent des gens séduits par le mélange vinaigre , bicarbonate de soude et qui pense que le dégagement de mousse qui se produit est une sorte de petit bras musclé qui va tout nettoyer, en fait c'est un dégagement normal de gaz carbonique , le fameux CO 2, ce qui nettoie dans ce mélange et qu'il est réalisé au pifomètre avec un excès de l'un ou l'autre des 2 produits et c'est uniquement l'excès qui agit...pour le plus grand bonheur des marchands de produits....

bernardrebout

Je ne réponds pas à ta question sur la modif, j'ai la même raboteuse en tri ( j'ai du tri) juste pour te dire que c'est une excellente machine fabriquée en suisse et quand tu l'utilises pas de talon comme très souvent. Tu peux mettre un peu d'argent dans un variateur de fréquence, elle était vendue à l'époque 7800 francs. Je l'ai achetée quasi neuve à un papy il y a 20 ans pour 400 euros.

bernardrebout

La peinture à la chaux sur de l'OSB, c'est une mauvaise idée et surtout avec les recettes miraculeuses qui trainaillent sur "titube" et je rejoins Copeaux d'aronde et @L'Ecorce du Sycomore dans leurs commentaires:
-L'OSB, c'est :
Ces panneaux, fabriqués à base de bois (feuillus et/ou résineux) est composé de lamelles
collées ensemble à l’aide d’une résine (mélange de cire et de résine). Après déchiquetage du
bois, les lamelles sont séchées, triées et orientées sur un tapis. Après avoir été encollées, elles
sont pressées en couches. Le nombre de couches dépend de l’épaisseur du panneau qui varie
de 6 à 25 mm.
Parmi les résines utilisées, on trouve le Phénol-Formaldéhyde (PF), le Mélamine-Urée-Formol (MUF) et l’Isocyanate (PMDI). Elles sont souvent émettrices de composés organiques volatiles
(COV), tels que le formaldéhyde. Ces émissions peuvent être atténuées si l’OSB est recouvert d’un parement. La vigilance est donc requise dans leur utilisation dans les pièces à vivre, surtout
si les plaques sont laissées nues. En écoconstruction, on utilise des panneaux à faible
émissivité de COV.
Donc la cire va contrarier l'accroche de la peinture qui sera à l'eau et ne pourra donc se fixer à cause de la cire contenue ( en general 5 %)
De plus une peinture à la chaux qui n'est pas filmogène ne constituera pas une barrière à la diffusion des composés organiques volatils .
Au final la peinture à la chaux est granuleuse ( en couche fine , elle est transparente , la chaux n'ayant pas une bonne opacité en temps que pigment) et les poussières de bois se fixeront joyeusement dessus et ton atelier sera un nid à poussières au niveau des murs en nettoyant .
Pour une bonne peinture, il faut un système fixatif qui permettent de s'accrocher sur un matériau cireux!
Si tes murs sont couleur bois , prévoie un éclairage suffisant, le brun absorbe beaucoup de lumière et en rend peu....