L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

15 réponses
Pierre75

Pour fixer le bardage, il faut bien un lattage, non ? Donc autant qu’il soit structurel

Pierre75
( Modifié )

Dans mon buffet fabriqué au Danemark il y a 60 ans, les portes coulissantes, d'environ 1cm d'épaisseur, sont rainurées en partie basse et coulissent le long d'un guide en plastique (photo 1). En partie haute, les portes coulissent à l'intérieur de rainures façonnées dans le plateau supérieur (photo 2). Tout cela glisse à la perfection, sans aucun entretien, alors pourquoi payer de la quincaillerie pour ça ?

Mis à jour
par IIOIIII il y a 1 an
Pierre75

Toute considération esthétique mise à part, il y aurait aussi la technique du moisage qui consisterait à venir boulonner un plat métallique (ou mieux un U) de part et d'autre des poutres les plus fragilisées. Cela peut permettre de renforcer sans perdre de hauteur utile

par Gregsk77 il y a 2 mois
Pierre75

A ma connaissance le valchromat comme tout mdf a une surface plus dure que l’intérieur donc pas question je suppose de le passer à la dégau. D’autres personnes bien plus qualifiées que moi confirmeront ou pas

Pierre75

Salut,
tu aurais peut-être la possibilité de le faire en 2 fois : d'abord les 3 étagères du bas avec 2 demi-joues puis les 3 du haut. Avec des lamelles pour garantir le bon alignement des 1/2 joues + colle, ça doit pouvoir le faire. Dans tous les cas il faudra à mon avis prévoir un espace entre le haut du meuble et le plafond qui de toute façon a peu de chance d'être droit. De même sur les côtés du meuble, as-tu des murs suffisamment droits pour y appuyer directement les montants de la bibliothèque sans prévoir fileur ou joint creux ?
Autre solution : abandonner le mélaminé pour du panneau à peindre...

Pierre75

Salut, je suis à peine moins novice que toi mais je te donne mon avis quand même :
1) l'intérêt du socle est qu'il puisse être mis à niveau malgré les irrégularités du sol. Pour cela tu peux utiliser des petits pieds réglables qui doivent rester accessibles. Deux solutions:

  • soit constituer un cadre à l'aide de tasseaux assemblés entre eux qu'on met à niveau à l'aide des pieds réglables (ou simplement par calage) puis visser ensuite la planche de fond ; dans ce cas je te conseille vivement d'utiliser des bandes découpées dans un panneau, plutôt que des tasseaux qui ne seront jamais droits (je me suis fais avoir une fois et c'est la galère)
  • soit procéder comme tu souhaitais le faire mais il va peut-être falloir percer la planche du fond pour accéder au réglage des pieds (et il ne sera pas possible de caler)
    2) Pour les assemblages, si je comprends bien les montants extérieurs seront cachés par des joues rapportées. Dans ce cas j'irais au plus simple : vissage dans la tranche des étagères depuis l'extérieur du montant (avec éventuellement un peu de colle). Je crois que je ferais pareil pour les montants intérieurs avec des vis décoratives noires ou autres
    3) à mon avis en haut il serait mieux de mettre une planche horizontale, ne serait-ce que pour la poussière
    4) tu parles de portes coulissantes : si tu comptes les acheter, ça sera non seulement cher mais en plus moche (à mon avis). Si tu compte les faire, à mon avis il faut absolument privilégier un système où la porte est suspendue et laisser tomber les systèmes où elle roule sur le sol
Pierre75

j'ajouterais bien à la liste des outils déjà évoqués, un outil pour percer droit type perceuse à colonne. En tant que bricoleur amateur, je suis souvent frustré de ne pas avoir accès à une telle machine pour me fabriquer des gabarits, pour poser des charnières,... par exemple.
A part ça, vu le nombre de projets envisagés et le prix que cela coûterait de les faire réaliser par un pro, cela ne me paraît pas déconnant de partir sur du matériel auquel on peut avoir confiance.

par brizou il y a 3 mois
Pierre75

Salut,
Juste une remarque. Un dressing entier en cp bouleau, ça va te coûter une blinde mais pourquoi pas si tu aimes particulièrement ce matériau. Mais alors pourquoi tout « gâcher » avec des façades melaminées ? A la rigueur du cp plaqué avec un beau stratifié, ou encore mieux du cp simplement vernis.

Pierre75

Indonésie = teck, en général...

Pierre75

Les réponses m’intéressent également. J’ai fabriqué plusieurs portes de placard dans ce matériau tres léger mais qui m’a aussi paru bien fragile. Du coup pour être certain que ça dure un peu, j’ai mis fondur 2 couches + vernis 2 couches satiné. Le rendu est visuellement pas mal mais au contact c’edt lisse et froid comme du plastique !
J’aurais bien essayé avec de l’huile mais je ne donne pas cher du placage chêne après quelques mois d’utilisation

Pierre75

On trouve du cp bouleau stratifié 2 faces blanc, mais c’est un produit assez cher

Pierre75

Je ne vais pas beaucoup aider mais moi je les trouve magnifiques ces placards, y compris les poignées. Après si ça coulisse pas c’est un autre problème...

Pierre75
Meilleure réponse

Tout dépend de ce que tu appelles solidité. Si c’est la résistance en flexion, alors sans aucun doute le contreplaqué, qqsoit l’essence. Si c’est la dureté au sens de la résistance à l’abrasion ou aux rayures alors ça se discute car le cp peuplier par exemple est très fragile

par tacoule38 il y a 3 ans
Pierre75

Et pourquoi pas un beau contreplaqué de bouleau vernis ? Ou pour encore moins de bouleau de finition un cp bouleau déjà recouvert de stratifié ou de mélaniné (bon c’est vrai que là ça douille...).il est possible également de trouver de l’agglo, du MDf ou du latté avec un placage chêne ou autre

Pierre75
( Modifié )

Pour avoir étudié la question récemment, je dirais que le trois plis (en 22 mm) est très résistant dans le sens du fil, moyennement résistant en travers. Il faut donc veiller à ce que la direction porteuse des étagères soit parallèle au fil (sinon c'est gâché !). Le CP, par construction, a les même propriétés dans les deux directions, plutôt moyennes dans le cas du CP peuplier (comparable au 3 plis en travers). L'avantage du CP peuplier selon moi est qu'il est beaucoup moins cher et très léger donc facile à manipuler seul. Je l'ai utilisé pour fabriquer des placards pour vêtements (dressing serait prétentieux de ma part). Par contre à mon avis il est beaucoup trop tendre pour des étagères d'épicerie.

Mis à jour