L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

19 réponses
Pitsic

Un tronc ne vaut pas le prix d'une bille débitée et sèche.
1.5 metres c'est un sacré morceau, il faut le brasser et le débiter.
Ça reste pas mal de boulot, 200 € c'est peut être bas mais pas plus de 3/400, après ça reste de la vente entre particuliers où il n'y a pas de règles précises...

Pitsic

Jai finalement fait plus simple. Le combiné n'étant pas très large, j'ai installé la commande en bout face avec 3 rondelles huilées pour assurer une rotation facile et durable.

Ça répond au besoin, accessible des 4 postes et facile à mettre en oeuvre...

Pitsic

Je viens récemment d'acquérir la lab. J'avais pris le temps de la comparer à la C30. Les "différences qui ont fait la différence" : la puissance, la lame de 315 + inciseur, le chariot de 1600, les tables de dégau qui se relèvent côté scie.
Effectivement avec la C30, c'est proche, pour quelles raisons souhaites-tu changer ?

Pitsic

Tu n'as pas 2 tailles de poulie en sortie de moteur ?

Pitsic

Salut,
Perso, j'utilise une fraise hélicoïdale du diamètre de la queue (8 mm sur ma défonceuse). A la différence d'une fraise à rainurer, l'évacuation des copeaux est bien meilleur et la coupe plus propre. Si ta défonceuse est peu puissante (≤1200W) c'est un gros avantage pour usiner profondément et proprement.

Pitsic

Salut,
Tu trouveras de nombreuses réponses par ICI
C'est un sujet régulièrement traité. En résumé, l'huile aura un rendu plus soyeux mais sera moins protectrice. Les vernis/vitrificateurs offrent une meilleure protection mais un rendu plus "plastique" quand on a le nez dessus.
Bonne continuation

Pitsic

L'aubier du noyer est particulièrement sensible aux attaques de xylos, il faut être très vigilant.
Je ne sais si je fais bien, mais quelques trous ne me dérangent pas, je bouche et surveille l'évolution. Par contre, là, tu dois enlever une partie importante, les photos montrent des galeries qui risquent d'altérer fortement la résistance mécanique de ton bois.

par Pitsic il y a 3 mois
Pitsic
( Modifié )

Alors, je suis allé fouiller chez Thomann, mais je n'ai pas trouvé de système adapté.
Je suis tombé sur cette solution ICI ça colle assez bien à ce que je recherche, vous en pensez quoi ? J'ai des doutes sur la facilité à tourner la molette pour repasser en mode fixe. Il faut alors soulever tout le poids du billard, peut être en l'aidant un peu...

Mis à jour
Pitsic

J'en rajoute ! J'en travaille beaucoup en ce moment (donc j'ai peut-être tendance à en voir partout) mais pour moi, il s'agit d'orme.
Si tu trouves des motifs (qu'il partage avec le peuplier) comme la photo ci-dessous, ça pourrait confirmer ou infirmer cette idée...

Pitsic
( Modifié )

J'ai testé avec un tasseau de hêtre qui trainait dans l'atelier depuis plusieurs années, je me dis qu'il ne subira pas trop de déformation dans les semaines qui arrivent. Au changement de saison, ça ne sera peut-être pas la même histoire...

Le résultat est bon, ça fait le taf, reste à voir sur la durée.

Une info qui pourrait vous éviter de faire la même erreur que moi, j'ai réalisé une première pièce "entre pointes", mauvaise idée, la pression pour maintenir le tasseau l'a déformé quand je suis arrivé à la fin du cylindre de 8 mm. Ce qui fait que le cône et le cylindre n'étaient plus dans le même axe. J'ai recommencé avec un mors dans lequel j'ai serré le tasseau de 40 x 40, résultat impeccable.

Mis à jour
Pitsic

C'est possible. Le seul souci, c'est que ton couteau diviseur va dépasser de ta lame, tu ne pourras plus faire de rainure avec cette lame (ou tout autre usinage qui ne sera pas un délignage ou un tronçonnage). Vérifie quand même de combien de mm dépasse ta lame d'origine par rapport à ton couteau, normalement,la lame est quelques mm plus haute que le point le plus haut du couteau. Ce qui fait qu'une 254 à la place d'une 255, devrait passer. Pour la 250, c'est moins sûr.

Pitsic

Il y a une pièce qui permet de régler tes fers normalement, elle a une forme de triangle, tu la poses sur la table de sortie et elle positionne tes fers à la bonne hauteur.

Si ça passe en degau (sans talon) c'est sûrement qu'il y a un problème de réglage au niveau des rouleaux, tu avais ce problème avant de changer tes fers ?

par Kwood il y a 1 an
Pitsic

Les grandes longueurs sont souvent le révélateur des problèmes au dégauchissage. Le problème peut avoir 2 origines :

  • Un problème "humain", tu n'appuies pas assez ta pièce sur ta table de sortie (ou trop sur celle d'entrée), ce qui fait qu'au moment où l'appui de ta pièce bascule de la table d'entrée, vers celle de sortie, au milieu de ta planche, le plan de dégauchissage change et créé cette "banane",
  • un problème de parallélisme de tes 2 tables entrée et sortie, tu peux le contrôler avec une règle au moins aussi grande que les 2 tables. Tu bloques la règle sur la table de sortie, avec un serre-joint pas trop serré par exemple, et tu vérifies, idéalement avec un jeu de cales, le parallélisme de ta table d'entrée.

Bon courage !

par Pitsic il y a 1 an
Pitsic
( Modifié )

Ok, merci ça me rassure !
Effectivement en "shakant" bien, j'ai l'impression que ça s'active, je vais essayer d'ajouter un petit cailloux pour faciliter le mélange. J'ai lu et vu des site et tuto qui indiquaient une préparation en 12h, mais j'ai l'impression que ce n'est pas le premier "secret" ou plutôt subtilité autour de cette technique...

Mis à jour
Pitsic

Salut,

J'en ai posé à la maison il y a 4 ans. Il venait d'une scierie qui proposait 5 largeurs différentes avec la même quantité pour chaque largeur. Je l'ai posé "au feeling", en essayant de ne pas mettre les largeurs moyennes cote à cote. Les largeurs vont de 80 à 180.
Après, je pense que c'est surtout une question de gout, je pense que si j'avais fait un motif, j'aurais fait une fixation dessus.

Bon courage !